Costumes traditionnels de nos jours

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

ÉCOUTE ET ESSAIE DE COMPRENDRE !

Q : Tout cela, c’est de l’histoire. On peut admirer les costumes dans les musées. Mais est-ce que vous avez gardé certains motifs ou modèles de nos jours ?
R : Oui, bien entendu. Il y a des stylistes qui s’inspirent des costumes traditionnels dans leur création, et ce n’est pas tout ! Même actuellement, les costumes traditionnels sont portés à diverses occasions. Ce sont loin d’être des vieilleries !


Il y a quelques décennies, on préférait les costumes de couleurs vives. Le costume traditionnel de l’île Muhu était surtout aimé pour sa principale couleur, le jaune vif.


Le costume porté à l’époque soviétique n’était pas vraiment authentique, puisqu’il recombinait les éléments de différentes communes, mais était typique de cette époque-là. Aujourd’hui, les Estoniens aspirent à retrouver leurs racines et préfèrent donc avoir le costume traditionnel authentique. Le costume peut être fait à la maison ou commandé chez un artisan qui le fabriquera en prenant compte de l’origine de la famille du client. Dans les centres culturels, des jours de marché sont de temps en temps organisés pour échanger, vendre et acheter les costumes traditionnels.


Costumes faits à la maison

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


ÉCOUTE ET ESSAIE DE COMPRENDRE !

Il est également possible d’apprendre à faire des costumes traditionnels en participant à des cours spéciaux proposés par le Musée National d’Estonie, des centres de formation et des centres culturels. La fabrication d’un costume complet mise à part les chaussures peut durer d’un à deux ans. Il est courant de se faire un costume de sa région et de le porter aux fêtes nationales, aux cérémonies de remise des diplômes, aux festivals du chant et de danse, à la réception présidentielle, etc. Sur l’île Kihnu, le costume traditionnel est d’ailleurs toujours porté quotidiennement. Pour en savoir plus, suivre le lien (en français) :
http://www.visitestonia.com/fr/destinations-de-vacances-en-estonie/les-tresors-culturels-estoniens/la-culture-de-lîle-de-kihnu

Q : Mais où peut-on se procurer une paire de chaussures traditionnelles ?
R : On peut en commander chez certains cordonniers, mais des cours sont également proposés pour apprendre à les faire soi-même : ces chaussures (pastlad) sont fabriquées en une seule pièce de cuir et ont de longs lacets.


Selon la région, les lacets se nouent de différentes façons, et quelques bonnes instructions ne sont pas superflues !

A voir : http://www.nahakoda.ee/?sidumisõpetus,22.
Quelquefois, de simples chaussures noires sont portées avec le costume traditionnel.
Quelques artisans essaient de perpétuer les anciennes traditions et travaillent le cuir dans leurs ateliers, à voir en estonien : http://www.nahakoda.ee/?meist,1

Pour en savoir plus :
http://www.rahvaroivad.folkart.ee/et (en estonien)
http://www.estonica.org/et/Kultuur/Rahvakultuur/Rahvariided/Eesti_rahvar%C3%B5ivad/ (en estonien, en anglais et en russe)